SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.48 issue2Lines of Brazilian political thoughtSocial security reform in two stages author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Dados

Print version ISSN 0011-5258

Abstract

ANDREWS, Christina W.. Implications théoriques du nouvel institutionnalisme: une approche Habermasienne. Dados [online]. 2005, vol.48, n.2, pp. 271-299. ISSN 0011-5258.  http://dx.doi.org/10.1590/S0011-52582005000200002.

Dans cet article, on examine les implications théoriques du Nouvel Institutionnalisme, surtout dans l'élaboration des politiques publiques, en adoptant comme référence critique les théories de l'action et de la démocratie de Jürgen Habermas. À partir de l'analyse de textes de deux renommées institutionnalistes - Ellen Immergut et Elinor Ostrom - on avance que le Nouvel Institutionnalisme, surtout dans son approche comprenant les pressupposés du choix rationnel, trouve ses limites dans un concept d'action limité à l'action stratégique, et dans la négligence des processus de légitimation des institutions. On suggère que l'approche institutionnaliste peut dépasser ses dilemmes en adoptant la perspective habermasienne, puisque celle-ci réunit les concepts d'action stratégique et d'action communicative dans une même argumentation théorique et présente la légitimité comme l'aspect central de l'idée de justice.

Keywords : Nouvel Institutionnalisme; choix rationnel; action collective; politiques publiques; légitimité; théorie critique.

        · abstract in English     · text in Portuguese     · pdf in Portuguese