SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.49 número3Max Weber, multiple modernities and the re-orientation of social theory índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Dados

versión impresa ISSN 0011-5258

Resumen

FERES JUNIOR, João  y  EISENBERG, José. Coucher avec l'ennemi: une critique de l'idée de confiance. Dados [online]. 2006, vol.49, n.3, pp. 457-481. ISSN 0011-5258.  http://dx.doi.org/10.1590/S0011-52582006000300001.

Dans cet article, on cherche à montrer que les interprétations des résultats obtenus dans des enquêtes internationales sur la question des valeurs, sont souvent imprécises ou erronées, puisqu'elles ne tiennent pas compte des différences importantes existant entre les sociétés étudiées quant à leurs cultures civique et politique. On avance qu'une part de cette équivoque découle de la faiblesse analytique dans l'expression du concept de confiance interpersonnelle, puisque cette expression ne prend pas en considération le rôle joué par des institutions adjugeant des conflits lors de leur médiation des relations interpersonnelles dans une société. Par conséquent, les réponses obtenues dans les enquêtes d'opinion au sujet du concept de confiance présentent une portée différente de celle prétendue à l'origine par ceux qui les mènent. Bref, l'idée est que, à cause de sa fragilité analytique, le concept de confiance interpersonnelle n'est pas valable en tant qu'outil de mesure empirique, menant donc à des conclusions nomologiques - c'est-à-dire des généralisations théoriques inductives fondées sur des évidences empiriques - erronées.

Palabras llave : confiance; culture civique; enquêtes d'opinion; surveys.

        · resumen en Inglés     · texto en Portugués     · pdf en Portugués