SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.55 issue2Youth segregation in ParisNon-state actors and trade policy-making in Brazil: an Analysis of interests and strategies in CEB and REBRIP author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Dados

Print version ISSN 0011-5258

Abstract

ZALUAR, Alba. Juventude violenta: processos, retrocessos e novos percursosJeunesse violente: processus, régression et nouveaux parcours. Dados [online]. 2012, vol.55, n.2, pp. 327-365. ISSN 0011-5258.  http://dx.doi.org/10.1590/S0011-52582012000200003.

Partant de la nécessité de prendre en compte des dimensions autres que la pauvreté afin d'expliquer l'extraordinaire croissance de la criminalité violente chez les jeunes hommes au Brésil après les années 1970, on considère dans cet article que la pauvreté ne semble pas être le déterminant (économique) du crime selon la démarche déterministe de la sociologie objectiviste selon laquelle la causalité a une seule direction, excluant ainsi la subjectivité et l'indétermination. Suivant le modèle de la complexité, on a repris le grand débat sur la montée de la criminalité et de la violence dans la ville de Rio de Janeiro, avec l'aide de nouvelles théories concernant ce débat, telles que la théorie de la formation subjective de l'ethos guerrier de Norbert Elias, du processus d'informalisation de Cas Wouters, ainsi que des théories écologiques non centrées sur l'idée d'absence d'organisation sociale, mais qui recherchent les faiblesses et inconsistances des processus de socialisation des jeunes dans la famille et leur entourage, compte tenu des différentes formes de voisinage, des organisations gouvernementales et non-gouvernementales existantes ainsi que des services publics destinés à éduquer et servir les jeunes.

Keywords : pauvreté; ethos guerrier; territoires dominés; efficacité collective; participation; associations de voisinage.

        · abstract in English     · text in Portuguese     · pdf in Portuguese