SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.63 issue2What’s Wrong with Equality of Fortune?Investigations of Kantian Cosmopolitanism: Evolution of the Species, Sovereignty and Hospitality author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Journal

Article

Indicators

Related links

Share


Dados

Print version ISSN 0011-5258On-line version ISSN 1678-4588

Abstract

MENDIOLA, Ignacio. Autour de la Définition de la Torture: Nécessité et Difficulté de Conceptualiser la Production Illimitée de Souffrance. Dados [online]. 2020, vol.63, n.2, e20180262.  Epub June 03, 2020. ISSN 1678-4588.  https://doi.org/10.1590/001152582020206.

La définition de la torture est loin d’être une question simple qui pourrait être clairement délimitée par la différence de cette pratique punitive avec d’autres types de sanctions. Les limites de la torture peuvent certainement être insaisissables dans leur exercice par une perturbation radicale de l’Humain. Pour résoudre ce problème, cet article aborde cette question de caractériser la torture à travers un double plan. D’une part, une lecture critique de la définition la plus couramment utilisée contenue dans le texte de la Convention des Nations Unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants sera effectuée. D’autre part, une proposition de définition sera articulée sur la base de trois dimensions interconnectées qui se réfèrent à la capture (liée directement ou indirectement à la structure de l’État public), à l’inhabitable (se réfère à la production d’un corps souffrant sans protection) et à l’altérité (liée aux subjectivités non reconnues sur lesquelles elle est projetée).

Keywords : torture; corps; violence; subjectivité; l’état.

        · abstract in English | Spanish | Portuguese     · text in Spanish     · Spanish ( pdf )