SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.24 número1The north-american foundations and the racial debate in BrazilMisplaced ideas and the place of the black in the brazilian social sciences índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Estudos Afro-Asiáticos

versión On-line ISSN 1678-4650

Resumen

SANTOS, Jocélio Teles dos. Pièges, convictions et dissensions: les relations raciales comme un effet Orloff. Estud. afro-asiát. [online]. 2002, vol.24, n.1, pp. 167-187. ISSN 1678-4650.  http://dx.doi.org/10.1590/S0101-546X2002000100007.

Dans cet article, on cherche à montrer que l'un des principaux problèmes de l'interprétation que Bourdieu et Wacquant proposent vient de ce qu'ils n'ont pas tenu compte de la production brésilienne au sujet des relations raciales, se bornant exclusivement à quelques travaux produits par des auteurs nord-américains. On souligne ici donc des aspects importants que ce choix a omis. Tout d'abord, le manque d'unanimité dans la littérature au Brésil sur les relations raciales donne lieu à deux modèles qui s'excluent - d'un côté, on distingue les inégalités sociales et, de l'autre, on fait référence à la culture - ce qui montre l'inutilité d'une contrainte américaine dans le débat. Il est bien vrai qu'il y a eu une influence venue des droits civils des États-Unis et que les mesures d'"américanisation" dans la discussion ou dans les actions de la période gouvernementale actuelle (avec la mise en place du système de quotas) sont plus visibles, mais il existait déjà une politique identitaire, bien avant une quelconque "influence" issue exclusivement de fondations et d'intellectuels nord-américains, ainsi qu'on peut le constater dans différentes études sur la "viabilité de la nation" parues dans les premières décennies du XXe siècle.

Palabras clave : relations raciales; Bourdieu; Wacquant; inégalités socials; système américain de quotas.

        · resumen en Portugués | Inglés     · texto en Portugués     · Portugués ( pdf epdf )

 

Creative Commons License Todo el contenido de esta revista, excepto dónde está identificado, está bajo una Licencia Creative Commons