SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.27 número78As falas do medo: convergências entre as cidades do Porto e Rio de JaneiroO projeto pastoral de Edir Macedo: uma igreja benevolente para indivíduos ambiciosos? índice de autoresíndice de assuntospesquisa de artigos
Home Pagelista alfabética de periódicos  

Serviços Personalizados

Journal

Artigo

Indicadores

Links relacionados

Compartilhar


Revista Brasileira de Ciências Sociais

versão impressa ISSN 0102-6909

Resumo

MEDINA, Gabriel. Gouvernance locale pour la gestion des forêts en Amazonie. Rev. bras. Ci. Soc. [online]. 2012, vol.27, n.78, pp.67-79. ISSN 0102-6909.  http://dx.doi.org/10.1590/S0102-69092012000100005.

Des communautés en Amazonie peuvent se bénéficier de l'usage de leurs ressources forestières en établissant des systèmes de gestion communautaire suivant leurs intérêts et leurs capacités. Pour cela, les communautés affrontent, néanmoins, trois défis principaux : développer les systèmes, les faire fonctionner et obtenir leur reconnaissance par la société. Cette étude réalisée en Amazonie bolivienne, brésilienne et péruvienne a révélé que les systèmes communautaires de gestion des forêts existants en Amazonie ont surgi à partir de tentatives des communautés de restreindre l'accès d'acteurs externes à des ressources d'intérêt local. Des rapports conflictuels avec des acteurs externes ont mené à la mobilisation et à l'organisation des communautés. Des alliances avec des partenaires influents, comme les organisations environnementales, offrent aux communautés des conditions de négocier pour avoir leurs systèmes reconnus. Les résultats suggèrent que les rapports autonomes (par rapport aux paternalistes) avec des acteurs externes sont fondamentaux pour le développement local.

Palavras-chave : Systèmes communautaires de gestion des forêts; Frontière amazonienne; Mouvements sociaux; Développement endogène.

        · resumo em Português | Inglês     · texto em Português     · Português ( pdf )

 

Creative Commons License Todo o conteúdo deste periódico, exceto onde está identificado, está licenciado sob uma Licença Creative Commons