SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.27 issue78Public policies and the decentralization of the Brazilian Constituent Assembly, 1987-1988 author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Revista Brasileira de Ciências Sociais

Print version ISSN 0102-6909

Abstract

LYNCH, Christian Edward Cyril. Le chemin vers Washington passe par Buenos Aires: la réception du concept argentin de l'état de siège et son rôle dans la construction de la République brésilienne (1890-1898). Rev. bras. Ci. Soc. [online]. 2012, vol.27, n.78, pp. 149-169. ISSN 0102-6909.  http://dx.doi.org/10.1590/S0102-69092012000100010.

À partir d'une esquisse de la théorie sur les instituts de préservation de l'ordre politique et institutionnel - l'état d'exception, le pouvoir modérateur et le contrôle de la constitutionnalité - l'article analyse les dilemmes de la construction de la République brésilienne face au vide laissé par le pouvoir modérateur impérial. Étant donné l'inefficacité du pouvoir qui l'a succédé la juridiction constitutionnelle exercée par la Cour Suprême -, nous défendons que le nouvel ordre politique a été garanti par un mécanisme institutionnel issu de la Constitution argentine. Quatre différentes interprétations de l'état de siège se sont révélées dans la décennie de 1890: la libérale, de Rui Barbosa; la jacobine, de Martins Jr.; la républicaine puritaine, de Quintino Bocaiuva, et la conservatrice, de Campos Sales. La consécration de cette dernière interprétation a transformé l'état de siège en un instrument de gouvernement, employé au profit de la domination oligarchique.

Keywords : Première République; État de siège; Pouvoir modérateur; Juridiction constitutionnelle.

        · abstract in English | Portuguese     · text in Portuguese     · pdf in Portuguese