SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.32 número93CONFISSÃO E NORMATIVIDADE POLÍTICA: CONTROLE DA SUBJETIVIDADE E PRODUÇÃO DO SUJEITOCONFLITOS DE PRESSUPOSTOS NA ANTROPOLOGIA DA ARTE: Relações entre pessoas, coisas e imagens índice de autoresíndice de assuntospesquisa de artigos
Home Pagelista alfabética de periódicos  

Serviços Personalizados

Journal

Artigo

Indicadores

Links relacionados

Compartilhar


Revista Brasileira de Ciências Sociais

versão On-line ISSN 1806-9053

Resumo

GONCALVES, João Felipe. RÉVOLUTION, TOURNANTS ET REVERS : TEMPORALITÉ ET POUVOIR À CUBA. Rev. bras. Ci. Soc. [online]. 2017, vol.32, n.93, e329305.  Epub 05-Jan-2017. ISSN 1806-9053.  http://dx.doi.org/10.17666/329305/2017.

Cet article discute la polysémie et la valeur politique de l’expression «révolution» en tant que catégorie de la pratique à Cuba et analyse la temporalité et l’historicité que ce terme – omniprésente et fétichisé dans ce pays – présuppose et contribue à produire. Tout en défendant que la temporalité de la «révolution» à Cuba est davantage marquée par la répétition que par une téléologie, l’article développe deux arguments interreliés. Tout d’abord, l’utilisation de ce mot-clé a contribué à la conformité politique et à l’entretien du socialisme à Cuba; deuxièmement, l’historicité sous-jacente à l’emploi très répandu du terme «révolution» à Cuba établit une relation étroite entre le passé et le présent et produit une temporalité hautement hétérogène et chargée de contenu symbolique, qui remet en question l’idée répandue dans les études contemporaines du nationalisme selon laquelle cela est lié à un temps homogène et vide.

Palavras-chave : Nationalisme; Révolution; Temporalité; Cuba; Walter Benjamin.

        · resumo em Português | Inglês     · texto em Português     · Português ( pdf )