SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.21 issue54Social movements and democracy: the two sides of the "borders"The study of social movements and the political left in latin america author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Caderno CRH

Print version ISSN 0103-4979

Abstract

ESPINEIRA, Maria Victória  and  TEIXEIRA, Helder. Democratie, mouvements sociaux et remise a niveau intellectuel: considérations sur l'accroissement de la participation politique. Cad. CRH [online]. 2008, vol.21, n.54, pp. 477-492. ISSN 0103-4979.  http://dx.doi.org/10.1590/S0103-49792008000300005.

Le thème abordé dans cet article est celui de la question de la légitimité démocratique. Pour ce faire, les limites de la démocratie représentative ainsi que les potentialités retenues dans le spectre politique actuel brésilien d'une action individuelle et collective ont été mises en évidence, allant au-delà de l'aspect quantitatif prédominant dans les analyses du processus démocratique au Brésil. Pour dépasser les variables traditionnellement établies sur la triade vote, partis politiques et élections, nous essayons de montrer que la démocratie électorale brésilienne n'a pas encore réussi à consolider une culture politique démocratique, dans la mesure où elle renforce un plan de différentiation entre représentants et représentés, dû à des mandats de plus en plus impératifs et de moins en moins habitués au contrôle et à la participation des représentés. Des recherches quantitatives, des sources primaires, secondaires et l'analyse de mouvements sociaux récents sur la scène nationale ont permis de construire l'hypothèse selon laquelle le processus électoral, en soi, n'a aucun répondant pour la construction et la consolidation d'une démocratie plurielle et participative.

Keywords : démocratie; représentation; mouvements sociaux; sphère publique; accountability.

        · abstract in English | Portuguese     · text in Portuguese     · pdf in Portuguese