SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.27 issue3New Public management and hospital professionsCure in cancer: an improbable ambition author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Journal

Article

Indicators

Related links

Share


Saúde e Sociedade

Print version ISSN 0104-1290On-line version ISSN 1984-0470

Abstract

DEPLAUDE, Marc-Olivier. Enquête sur une politique manquée : l’État français et la démographie médicale (1960-2015). Saude soc. [online]. 2018, vol.27, n.3, pp.682-692. ISSN 0104-1290.  http://dx.doi.org/10.1590/s0104-12902018180492.

La France n’a jamais autant compté de médecins qu’aujourd’hui. Pourtant, le système de santé français se caractérise par une répartition très inégale de l’offre de soins, si bien que l’accès aux soins médicaux devient plus difficile pour des fractions croissantes de la population. Cette situation apparaît d’autant plus surprenante qu’à partir des années 1970, quand l’État français s’est doté d’instruments supposés réguler le nombre de médecins exerçant en France, tant au niveau de leur effectif global que de leur répartition entre disciplines. En outre, à partir des années 2000, les pouvoirs publics ont multiplié les mesures visant à favoriser une meilleure répartition géographique des médecins. Pour comprendre l’échec de ces mesures, cet article étudie les logiques sociales et politiques qui ont été prédominantes dans leur adoption et leur mise en œuvre. S’appuyant principalement sur des archives administratives, il décrit comment l’État français, en relation étroite avec le corps médical, a défini le problème de la démographie médicale à partir du début des années 1960, et quelles réponses successives il lui a apportées sans parvenir à le résoudre.

Keywords : Démographie Médicale; Médecins; Inégalités d'Accès aux Soins; Etat; Action Publique.

        · abstract in English | Portuguese     · text in English | French | Portuguese     · English ( pdf ) | French ( pdf ) | Portuguese ( pdf )