SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
 issue29Gramsci and the State: toward a re-reading of the problemGrasmsci and the emancipation of the subaltern author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Revista de Sociologia e Política

Print version ISSN 0104-4478

Abstract

MORTON, Adam David. La géopolitique du système d'états et le capitalisme mondial. Rev. Sociol. Polit. [online]. 2007, n.29, pp. 45-62. ISSN 0104-4478.  http://dx.doi.org/10.1590/S0104-44782007000200005.

La contribution d'Alex Callinicos au débat sur la géopolitique du système d'états et la modernité capitaliste attire l'attention sur les Relations Internationales (RI) et l'Économie Politique Internationale (EPI). En outre, dans les positions opposées sur l'économie politique du conflit géopolitique mises en question - la rivalité entre les états et l'impérialisme capitaliste -, les insights de Gramsci sont présents par leur absence. Cet article cherche à contribuer au dialogue entrepris par Alex Callinicos qui souligne l'importance de Gramsci vis-à-vis de la théorisation des relations entre le système d'états et le capitalisme. Il montre comment la théorie de la révolution passive permet de révéler le rôle politique joué par le capital, en mettant en rapport de l'intérieur le système d'états et la modernité capitaliste en termes de développement inégal. Cette préoccupation est visible dans l'analyse que Gramsci lui-même élabore du capitalisme anglo-saxon et de la géopolitique du système d'états dans ses notes dans Américanisme et fordisme. Cette théorisation de la révolution passive du capital peut fournir une base fructueuse sur laquelle un plan de recherche empirique sur le développement social peut être perfectionné en ce qui concerne les processus de formation d'états post-coloniaux.

Keywords : Gramsci; capitalisme; révolution passive; états coloniaux; Relations internationales; Économie Politique Internationale.

        · abstract in English | Portuguese     · text in Portuguese     · pdf in Portuguese