SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.19 issue40Bureaucratic regimes and state languages: the politics of statistical criminal records on violent deaths in Rio de Janeiro and Buenos AiresWatching over watchmen: Federal Police control over private security guards author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Article

Indicators

Related links

  • On index processCited by Google
  • Have no similar articlesSimilars in SciELO
  • On index processSimilars in Google

Share


Revista de Sociologia e Política

On-line version ISSN 1678-9873

Abstract

KESSLER, Gabriel. L'extension du sentiment d'insécurité dans l'Amérique Latine: des rapports, des actions et des politiques dans le cas Argentin. Rev. Sociol. Polit. [online]. 2011, vol.19, n.40, pp.83-97. ISSN 1678-9873.  http://dx.doi.org/10.1590/S0104-44782011000300007.

La préoccupation du délit s'est répandue partout en Amérique Latine. L'article présente les résultats d'une investigation réalisée en Argentine avec des méthodes quantitatives et qualificatives ; de plus, l'article essaie de contribuer à la comparaison avec des processus similaires dans d'autres pays de la région. L'idée centrale, c'est que la généralisation du sentiment d'insécurité produit des conséquences dans le plan imaginaire, ce qui s'appellera « des rapports de l'insécurité et des pratiques sociales, la gestion de l'insécurité ». Nous avons aussi le changement de l'association exclusive entre la crainte et l'autoritarisme, déguisées au moment où l'insécurité était une préoccupation d'une minorité. Il y a un grand nombre de paradoxes centraux dans ce domaine d'étude dans le monde anglo-saxon, c'est à dire, l'énigme de la raison pour laquelle les groupes les moins victimisés sont apparemment ceux qui craignent le plus, ce que nous analysons pour le cas argentin.

Keywords : le délit ; la crainte ; l'Argentine.

        · abstract in English | Spanish     · text in Spanish     · Spanish ( pdf )

 

Creative Commons License All the contents of this journal, except where otherwise noted, is licensed under a Creative Commons Attribution License