SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.20 issue42Civilization, masculinity and racial superiority: chilean republican discourse during The Pacific WarMarket, transaction and social ties: an Economic Sociology approach author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Revista de Sociologia e Política

Print version ISSN 0104-4478

Abstract

KRASNER, Stephen D.. Les causes structurelles et les conséquences des régimes internationaux: les régimes comme des variables intervenantes. Rev. Sociol. Polit. [online]. 2012, vol.20, n.42, pp. 93-110. ISSN 0104-4478.  http://dx.doi.org/10.1590/S0104-44782012000200008.

Les régimes internationaux sont définis comme des principes, normes, règles et procédures de prise de décisions autour desquels les expectatives des auteurs se dirigent vers un certain domaine et thème. Comme point de départ, les régimes sont considérés comme des variables intervenantes, étant entre des facteurs causaux basiques et les résultats et comportements liés à eux. Il y a trois visions par rapport à l'importance des régimes : les orientations structurelles conventionnelles dévalorisent les régimes comme étant, dans la meilleure hypothèse, inefficaces ; les orientations grotiennes voient les régimes comme des composants intimes du système international ; les perspectives structuralistes modifiées ne voient les régimes comme étant significatifs que dans certaines conditions restreintes. Pour les arguments grotiens et structuraliste modifié - qui sont d'accord avec la vision selon laquelle les régimes peuvent influencer des résultats et des comportements -, le développement de régimes est vu comme une fonction de cinq variables causales fondamentales : intérêt égoïste ; pouvoir politique ; normes et principes diffus ; usages et habitudes ; connaissance.

Keywords : régimes internationaux ; variables intervenantes ; comportement ; grotianisme; structuralisme modifié.

        · abstract in English | Portuguese     · text in Portuguese     · pdf in Portuguese