La victime comme figure contemporaine

À partir d'une réflexion sur la souffrance associée à la violence, ce texte veut lever des questions sur la construction historique et sociale de la victime ainsi que sur l'étendue que cette figure acquiert dans la société contemporaine comme une légitimation morale de demandes sociales. La construction de la victime est pensée comme une manière d'attribuer une reconnaissance sociale à la souffrance en la circonscrevant et en lui donnant une intelligibilité. Le domaine de la santé mentale occupe une place importante dans ce processus vu la délimitation faite par la Psychiatrie du Trouble de Stress post traumatique (TSPT) pris comme référence pour le traitement des victimes de la violence, élément essentiel de notre réflexion. Il s'agit de situer la figure de la victime dans la logique sociale qui l'engendre en prenant connaissance de la grammaire des conflits qui sont à la base de sa construction afin de problématiser les usages que la notion de victime produit pour légitimer des actions sociales et politiques.

souffrance; victime; violence; reconnaissance; Troubles du Stress Post-traumatique (TSPT)


Universidade Federal da Bahia - Faculdade de Filosofia e Ciências Humanas - Centro de Recursos Humanos Estrada de São Lázaro, 197 - Federação, 40.210-730 Salvador, Bahia Brasil, Tel.: (55 71) 3283-5857, Fax: (55 71) 3283-5851 - Salvador - BA - Brazil
E-mail: revcrh@ufba.br