Contrat oral: l'institutionnalisation de la précarité dans la construction civile

Cet article analyse la perception des travailleurs du bâtiment quant au contexte de la vulnérabilité sociale, marqué par la précarité croissante des contrats de travail. Nous avons interviewé vingt travailleurs de la ville de São Carlos (Brésil), et avons repris leurs trajectoires de travail. Grâce à une analyse qualitative de ces interviews, il a été possible de vérifier la vulnérabilité et les divers types de contrats de travail et de rémunération. Malgré la précarité existante dans les relations de travail, la moitié des travailleurs affirme être satisfaite professionnellement dans la fonction occupée, tandis que l'autre moitié se voit amoindrie dans la société par le manque d'études ou s'identifie avec d'autres professions exercées avant, considérant la construction comme une étape passagère ou comme la seule option qui leur restait.

flexibilité du travail; vulnérabilité; contrats de travail; perception ouvrière; construction d'immeubles


Universidade Federal da Bahia - Faculdade de Filosofia e Ciências Humanas - Centro de Recursos Humanos Estrada de São Lázaro, 197 - Federação, 40.210-730 Salvador, Bahia Brasil, Tel.: (55 71) 3283-5857, Fax: (55 71) 3283-5851 - Salvador - BA - Brazil
E-mail: revcrh@ufba.br