En periode de mondialisation, un "nouveau" local: Ford à Bahia

Cet article traite de l'analyse de la dynamique de la Région Métropolitaine de Salvador (RMS), à partir de l'implantation de l'usine Ford. On y discute de la perspective du "lieu" (la périphérie métropolitaine), dans une relation asymétrique avec les affaires globales à une époque de flexibilité. On y caractérise le complexe Ford de Camaçari à partir de la restructuration productive et des changements dans l'organisation et le fonctionnement des territoires. Ses impacts sur la périphérie métropolitaine de Salvador sont présentés dans la deuxième partie. En conclusion, on y démontre que ce sont les mêmes circonstances qui ont permis l'arrivée de l'usine de montage à Camaçari qui représentent une contrainte pour les ambitions qui, à l'origine, voulaient atteindre une meilleure équation entre la croissance économique et le progrès social. La flexibilité de ces nouveaux arrangements, qui rendent les espaces périphériques stratégiques, compromet "l'enracinement" des investissements, la "production exiguë", l'exiguïté des emplois et la diligence dans leur précarisation, elle inhibe les avantages sociaux.

restructuration productive; marché du travail; industrie automobile; périphérie métropolitaine; ségrégation sociale et spatiale


Universidade Federal da Bahia - Faculdade de Filosofia e Ciências Humanas - Centro de Recursos Humanos Estrada de São Lázaro, 197 - Federação, 40.210-730 Salvador, Bahia Brasil, Tel.: (55 71) 3283-5857, Fax: (55 71) 3283-5851 - Salvador - BA - Brazil
E-mail: revcrh@ufba.br