Un pont à la spéculation: l´art de la rente dans la montage d´une "ville globale"

Cet article analyse les conflits et les négociations sous-jacentes à la transformation d'une ancienne région inondée, la plaine inondable du fleuve Pinheiros, située dans l'une des parties les plus valorisées de São Paulo et maintenant son côté mondialisé. On y présente en particulier les liens établis au cours des dernières décennies entre la financiarisation mondiale de l'économie et les agencements spécifiques qui surgissent à São Paulo; entre des mécanismes supposés avancés - tels les plans d'actions urbains, les Cepacs et les fonds d'investissement immobilier - et des formes typiques d'accumulation primitive dans lesquelles la force, la fraude l'oppression et le pillage se répètent constamment; entre la "ville typique" des élites et la ville, dite clandestine, qui occupe les bords des ruisseaux, les pentes des collines, les bas-côtés des barrages. Trois icônes de ce paysage urbain nous servent de points de repère: un pont suspendu , une image synthèse de la scénographie de la "nouvelle ville"; une œuvre gigantesque murée qui mélange des résidences, des commerces de luxe et des bureaux; et un complexe d'entreprises avec des tours de bureaux et d'hôtels liées entre elles par un centre commercial souterrain.

mondialisation du capital; financiarisation; propriété foncière; São Paulo; ville globale


Universidade Federal da Bahia - Faculdade de Filosofia e Ciências Humanas - Centro de Recursos Humanos Estrada de São Lázaro, 197 - Federação, 40.210-730 Salvador, Bahia Brasil, Tel.: (55 71) 3283-5857, Fax: (55 71) 3283-5851 - Salvador - BA - Brazil
E-mail: revcrh@ufba.br