Influence majoritaire lors de scrutins proportionnels: les effets de ceux des gouverneurs des états du Brasil et de la présidentielle sur les élections de la chambre des députés (1994-2010)

Márcia Miranda Soares About the author

Dans cet article, on examine l’impact de l’occupation et de l’élection à des postes majoritaires du pouvoir exécutif national et de chaque état, pour ceux de président et de gouverneurs d'état, sur les performances électorales des partis politiques à la chambre basse brésilienne dans la période démocratique récente (1994-2010). Pour entreprendre cet examen, on a construit une base de données concernant les cinq dernières élections à la présidence et aux états de la fédération et on les a soumises à des analyses de régression statistique. Les résultats montrent que l’occupation des postes majoritaires de président ou de gouverneur d’état, ne cause pas d’effets sur les votes pour l'élection des députés fédéraux. Mais, disposer de candidats forts à la présidence ou aux gouvernements d’état favorise les élections du parti pour le poste de député fédéral, l’effet étant plus important pour les gouverneurs que pour les présidents. Il s"est aussi avéré que les partis politiques bénéficient d’un capital électoral dans la lutte pour les postes du législatif national, capital qui n'est pas soumis aux influences majoritaires.

élections législatives; fédéralisme brésilien; Chambre des Députés


Instituto de Estudos Sociais e Políticos (IESP) da Universidade do Estado do Rio de Janeiro (UERJ) R. da Matriz, 82, Botafogo, 22260-100 Rio de Janeiro RJ Brazil, Tel. (55 21) 2266-8300, Fax: (55 21) 2266-8345 - Rio de Janeiro - RJ - Brazil
E-mail: dados@iesp.uerj.br