Qu’est-ce qu’une Bonne Élection? L’Usage des Rapports des Missions d’Observation Électorale pour Évaluer les Processus Électoraux Latino-américains (2013-2016)

Flavia Freidenberg About the author

RÉSUMÉ

Même si les élections constituent le cœur de la démocratie représentative, il n’existe néanmoins aucun consensus quant à ce qui constituerait une bonne élection et rien ne garantit que les pratiques politiques en œuvre répondent aux critères de qualité, légitimité et crédibilité promus au niveau international. En effet, dans de nombreux pays considérés comme démocratiques, les élections sont souvent l’occasion d’irrégularités, de mauvaises pratiques et autres problèmes de gouvernance électorale. Cette article propose de définir une « bonne élection » comme un scrutin à même de satisfaire trois conditions préalables : a) le respect des normes internationales d’intégrité électorale (procédure) ; b) la garantie de l’exercice d’une série de droits politiques (contenu), et c) la satisfaction des attentes citoyennes quant à la façon dont sont organisées les élections et atteints leurs objectifs (résultat). À partir de l’évaluation des rapports des Missions d’observation électorale de l’Organisation des États américains relatifs à dix-huit scrutins tenus en Amérique latine (2013-2016), on a mis en évidence qu’en dépit de l’augmentation des niveaux de qualité des élections quant à deux dimensions clés (organisation technique et respect des droits politiques), il existe encore de nombreux problèmes quant aux résultats ainsi qu’au contenu.

élections; Missions internationales d’observation; intégrité électorale; Organisation des États américains; Amérique latine

Instituto de Estudos Sociais e Políticos (IESP) da Universidade do Estado do Rio de Janeiro (UERJ) R. da Matriz, 82, Botafogo, 22260-100 Rio de Janeiro RJ Brazil, Tel. (55 21) 2266-8300, Fax: (55 21) 2266-8345 - Rio de Janeiro - RJ - Brazil
E-mail: dados@iesp.uerj.br