La Construction de l’autonomie Politique du Pouvoir Judiciaire en Amérique Latine : Une Étude Comparée entre Argentine, Brésil, Chili, Colombie et Venezuela

Fabiano Engelmann Júlia Veiga Vieira Mâncio Bandeira About the authors

RÉSUMÉ

Cet article fournit des éléments visant à la compréhension historico-politique des rapports entre les cours suprêmes et l’espace politique latino-américain. Notre analyse s’est concentrée sur les régimes politiques de ces vingt-cinq dernières années en Argentine, au Brésil, au Chili, en Colombie et au Venezuela. Il s’agit principalement d’appréhender les normes de recrutement des élites judiciaires et leur degré d’autonomie par rapport à l’espace politique. Nos données ont été élaborées à partir de la comparaison de l’histoire, des profils et des trajectoires politiques, professionnels et intellectuels des magistrats des cours suprêmes. Les résultats obtenus ont mis en évidence des configurations diverses dans les différents pays analysés, ce qui a permis d’opposer les contextes où prédomine l’autonomie corporative des cours suprêmes à ceux qui se caractérisent par une imbrication plus importante entre les sphères judiciaire et politique.

recrutement des élites; indépendance judiciaire; Amérique Latine; politique; Justice

Instituto de Estudos Sociais e Políticos (IESP) da Universidade do Estado do Rio de Janeiro (UERJ) R. da Matriz, 82, Botafogo, 22260-100 Rio de Janeiro RJ Brazil, Tel. (55 21) 2266-8300, Fax: (55 21) 2266-8345 - Rio de Janeiro - RJ - Brazil
E-mail: dados@iesp.uerj.br