Accessibility / Report Error

De l’Imaginaire Maritime de Nabuco

RÉSUMÉ

L’article effectue une analyse textuelle des écrits de Joaquim Nabuco dans la phase abolitionniste pour soutenir la thèse selon laquelle, dans sa réflexion, le Brésil est formé à partir de la mer. Cette formation est présentée, dans un dialogue critique avec l’historienne Oliveira Martins, comme un passage de la colonie déformée, cloîtrée dans l’Atlantique Sud immoral de la traite des éclaves, à la nation réformée, intégrée à l’océan unifié sous l’hégémonie anglaise autour des valeurs humaines. Bien qu’il n’exclue pas un mode de vie tellurique à l’avenir, l’auteur est sceptique quant à l’idée d’une société éloignée de l’afflux eurocentrique de la mer. L’article contraste avec deux tendances de la littérature spécialisée : réduire l’espace brésilien à la terre brésilienne et vider le champ de la réflexion de Nabuco sur l’ordre mondial. En ce sens, il cherche à contribuer à la compréhension d’une perspective transocéanique de Nabuco, qualifié de penseur maritime sur la réalité politique et sociale brésilienne.

Joaquim Nabuco; transocéanisme; pensée politique et sociale brésilienne; traite transatlantique des esclaves; Joaquim Pedro de Oliveira Martins

Instituto de Estudos Sociais e Políticos (IESP) da Universidade do Estado do Rio de Janeiro (UERJ) R. da Matriz, 82, Botafogo, 22260-100 Rio de Janeiro RJ Brazil, Tel. (55 21) 2266-8300, Fax: (55 21) 2266-8345 - Rio de Janeiro - RJ - Brazil
E-mail: dados@iesp.uerj.br