As letras da cidade ou quando a literatura inventa o urbano: leitura e sensibilidade moderna na Curitiba da Primeira República

The city literature or when literature invents the urban: reading and modern esthesia in the Curitiba of the First Republic

Dans les premières années du XXe siècle, la capitale du Paraná, Curitiba, comme d'autres villes brésiliennes de la même période, subit un processus de transformation importante qui affecte à la fois sa sphère matérielle et socio-culturelle. Une grammaire est construite pour désigner ce nouvel univers: les loisirs, le plaisir, l'aventure, l'hédonisme, mais aussi l'individualisme, l'aliénation, l'indifférence, la foule, l'incertitude, le risque. Le but de cet article est de mettre en évidence les différentes façons de lire la modernisation et la modernité et, aussi, ses représentations par la production des discours, surtout ceux qui sont littéraires. Pour nous, ce sont ces discours, en particulier, qui sont responsables du lexique qui tente de représenter les nouvelles expériences, sociabilités et les sensibilités urbaines.

littérature; ville; sensibilité; modernité


Centro de Pesquisa e Documentação de História Contemporânea do Brasil da Fundação Getúlio Vargas Secretaria da Revista Estudos Históricos, Praia de Botafogo, 190, 14º andar, 22523-900 - Rio de Janeiro - RJ, Tel: (55 21) 3799-5676 / 5677 - Rio de Janeiro - RJ - Brazil
E-mail: eh@fgv.br