Politique et education chez Hannah Arendt: distinctions, relations et tensions

José Sérgio Fonseca de Carvalho About the author

Au long de son essai sur la crise de l'éducation, Arendt affirme la nécessité d'établir un divorce entre le domaine de l'éducation et celui de la vie politique. Il s'agit d'une déclaration controversée dont la compréhension exige l'utilisation d'un réseau conceptuel complexe sur lequel sa position est ancrée. Cet article vise à clarifier le sens de cette distinction et suggère qu'elle ne devrait pas être considérée une déclaration de sens apolitique de l'éducation, mais plutôt un effort pour marquer à la fois les spécificités de la politique (chez Arendt, entendue comme une forme possible d'organisation de la vie en commun) et de l'éducation (conçue comme un processus d'initiation dans un monde commun). Finalement, l'article met en évidence une dimension absente de la réflexion d'Hannah Arendt: le sens politique de l'expérience scolaire qui inclut, mais qui va au-delà du sens pré-politique de l'interaction pédagogique entre les enseignants et les étudiants.

Philosophie de l'éducation; Politique; Éducation; Arendt.


Centro de Estudos Educação e Sociedade - Cedes Av. Berttrand Russel, 801 - Fac. de Educação - Anexo II - 1 andar - sala 2, CEP: 13083-865, +55 12 99162 5609, Fone / Fax: + 55 19 3521-6710 / 6708 - Campinas - SP - Brazil
E-mail: revistas.cedes@linceu.com.br