La banalisation de la fraude académique : réflexions à la lumière de la théorie de la semi-culture de Adorno

Carolina Machado Saraiva de Albuquerque Maranhão Flávia Carolini Pereira dos Santos Pamella Thais Magalhães Ferreira About the authors

RÉSUMÉ:

La banalisation de la fraude dans le milieu universitaire impose graves problèmes à la formation des individus. Cette étude a utilisé la théorie critique liée à l'éducation. Adorno a analysé le problème de l'érudition dans la société capitaliste, où l'éducation est devenue une marchandise à livrer à ses clients. Le but de ce papier est de proposer une réflexion critique sur la signification réelle de la persistance de la fraude dans les universités. Par conséquent, la fraude scolaire se tient comme preuve que quelque chose ne va pas bien avec l'enseignement dispensé par les universités. Seul un changement pédagogique peut transformer la façon que l'éducation est intégré dans la société capitaliste. Le sauvetage du potentiel émancipateur de l'éducation est essentiel de façon à ce que la société puisse former les gens critiques et indépendants.

Mots-clés:
La fraude académique; Semi-culture; Adorno; L'éducation

Centro de Estudos Educação e Sociedade - Cedes Av. Berttrand Russel, 801 - Fac. de Educação - Anexo II - 1 andar - sala 2, CEP: 13083-865, +55 12 99162 5609, Fone / Fax: + 55 19 3521-6710 / 6708 - Campinas - SP - Brazil
E-mail: revistas.cedes@linceu.com.br