La stratégie 2020 d'éducation ou las limitations de la Banque Mondiale pour promouvoir "l'apprentissage pour tous"

La nouvelle Stratégie d'éducation 2020 de la Banque Mondiale définit les priorités de la réforme de l'éducation dans les pays en développement pour la prochaine décennie. Son titre, "l'apprentissage pour tous" reconnaît clairement qu'il faut plus que des politiques centrées sur l'accès pour que l'éducation garantisse des expériences d'apprentissage positives. Toutefois, comme cet article le soutient, le choix des politiques explicites ou non de cet e stratégie n'est pas des plus appropriés pour ateindre l'apprentissage pour tous. Cet article développe trois types d'arguments. Le premier concerne le fort atachement de la Banque à une connaissance disciplinaire et à une approche méthodologique qui ne suffisent pas à comprendre ce que les enfants apprennent à l'école et pourquoi. Le deuxième rehausse la partialité pro-marché de cete stratégie pour ce qui est de la réforme du secteur public et des nouvelles formes d'offre éducative. Le troisième souligne les absences majeures de cete stratégie, en particulier en ce qui concerne la relation complexe entre éducation et pauvreté.

Banque mondiale; Stratégie d'éducation 2020; Quasi-marchés; Apprentissage; Pauvreté


Centro de Estudos Educação e Sociedade - Cedes Av. Berttrand Russel, 801 - Fac. de Educação - Anexo II - 1 andar - sala 2, CEP: 13083-865, +55 12 99162 5609, Fone / Fax: + 55 19 3521-6710 / 6708 - Campinas - SP - Brazil
E-mail: revistas.cedes@linceu.com.br