"À l'arrière de la conscience il y a la vie": l'éloignement theorique de Leontiev et Vygotski dans la dynamique des cercles vigotskienS

Gisele Toassa About the author

RÉSUMÉ:

Cet article décrit certains aspects de l'histoire de la troïka Vygotsky-Luria-Leontiev à partir de la discussion sur les différentes étapes du Cercle de Vygotsky. Il s'agit d'une étude historique et théorique sur Leontiev dans le contexte des années 1930, où un nouveau système de production scientifique a été établi au cours du régime Stalinien. Dans ce scénario, on débat la distance entre Vygotski et Leontiev, en questionnant le rapport entre la conscience et la vie comme un axe important des différences théoriques entre Vygotsky vs. Leontiev dans la dynamique des cercles vigotskiens. L'article se conclut en soulignant le Marxisme déficitaire des médiations que Leontiev s'utilise quand il critique Vygotski. On souhaite contribuer à la critique de la thèse selon laquelle la défense de l'éloignement entre Vygotsky et Leontiev constitue une tentative de neutraliser le marxisme de Vygotsky.

Mots-clés:
Théorie de l'activité; Leontiev; La critique a Vygotski; Matérialisme; Psychologie historique et culturel

Centro de Estudos Educação e Sociedade - Cedes Av. Berttrand Russel, 801 - Fac. de Educação - Anexo II - 1 andar - sala 2, CEP: 13083-865, +55 12 99162 5609, Fone / Fax: + 55 19 3521-6710 / 6708 - Campinas - SP - Brazil
E-mail: revistas.cedes@linceu.com.br