Les formations périssables du travailleur: la recherche de savoirs comportamentaux et techniques dans le nouveau capitalisme

Cet article discute les stratégies par lesquelles la mise à jour permanente de savoirs s'est imposée comme indispendable au profil professionnel contemporain. Pour cela, j'utilise les concepts foucaldien du discours, souci de soi et techniques de soi, ainsi que le travail immatériel, de Lazzarato et de Negri - articulés à une critique au capital humain - , afin d'analyser le cahier Emplois et Occasions du journal Zero Hora. En me centrant dans les exigences comportamentales et techniques, je dégage quelques implications: la connaissance de soi devient la réponse à la futilité du travail, en guidant le sujet à établir des relations superficielles avec soi-même et avec l'autre; la recherche de la connaissance technique produit des contingents de travailleurs capables qui se maintiennent en décalage; l'innovation se fait charnière entre le marché et l'exigence de nouveaux savoirs. Aujourd'hui, la condition périssable des qualifications joue le ton à la formation du travailleur.

Formation; Nouveau capitalisme; Profil professionnel


Centro de Estudos Educação e Sociedade - Cedes Av. Berttrand Russel, 801 - Fac. de Educação - Anexo II - 1 andar - sala 2, CEP: 13083-865, +55 12 99162 5609, Fone / Fax: + 55 19 3521-6710 / 6708 - Campinas - SP - Brazil
E-mail: revistas.cedes@linceu.com.br