Karaoké de la Chambre des Députés: l'usage du microphone dans l'activité parlementaire

Davi Moreira About the author

Résumé

Cet article présente la thèse selon laquelle l'activité parlementaire au sein de la Chambre des députés ne se limite pas au processus décisoire. Il répond à la question suivante: y a -t-il suffisamment d'indices pour affirmer que la fréquence de communication parlementaire au sein de la Chambre des députés est gouvernée par la relation gouvernement-opposition, ainsi qu'on l'a constaté lors de son action dans le processus décisoire? Pour y répondre, on a réalisé une analyse de la fréquence de discours proférés par plus de 2000 orateurs différents au cours de plus de 15 ans. Grâce à de robustes évidences sur la fréquence des discours proférés, on vérifie que cette activité n'est pas gouvernée par la relation gouvernement-opposition. Les résultats présentent l'influence d'autres variables sur l'action parlementaire.

comportement politique; discours politique; activité parlementaire; gouvernement-opposition; Chambre des députés

Centro de Estudos de Opinião Pública da Universidade Estadual de Campinas Cidade Universitária 'Zeferino Vaz", CESOP, Rua Cora Coralina, 100. Prédio dos Centros e Núcleos (IFCH-Unicamp), CEP: 13083-896 Campinas - São Paulo - Brasil, Tel.: (55 19) 3521-7093 - Campinas - SP - Brazil
E-mail: rop@unicamp.br