Identités et situations: reflexions sur l'émancipation

Le texte parcourt les chemins de la constitution de la subjectivité tout en problématisant les concepts de sujet et d'identité. On propose penser que l'identité peut être definie à partir d'un autre, en reprenant différents perspectives théoriques: les perspectives de la situation, la psychanalyse, la philosophie politique. Les concepts de lien social, situation, projet identificateur, prestation d'identité et dette de vie, dette qu'on doit4, loi symbolique et parole qui donne un nom au sujet tout en s'appropiant d'elle, parlent &– dans des langues différentes- de l'émancipation et ses chemins, où les êtres humains, nous nous faisons à nous mêmes avec des autres, liés et separés des autres. Le travail entre sujets, dans les institutions où la transmission se déploie, nous demande faire à nouveau circuler les questions, pas tellement pour savoir qui sont les "nouveaux venus" mais pour connaître cette place que les adultes occupent en rélation avec les "nouveaux", des lieux de pères, mères, maîtres, autorités, postes, ceux qui passent la culture, ceux qui acueillent... et oblige à penser autrement la tâche irrévocable de la transmission. Finalement, ce texte propose penser les processus émancipatoires et son lien avec la transmission à partir de la figure du maître ignorant, celle de Ranciére, celle qui ouvre à la reflexión sur le lieu de l'autorité éducative et la loi symbolique.

Identité; Interaction symbolique; Influences sociales; Education


Instituto de Psicologia da Universidade de São Paulo Av. Prof. Mello Moraes, 1721 - Bloco A, sala 202, Cidade Universitária Armando de Salles Oliveira, 05508-900 São Paulo SP - Brazil - São Paulo - SP - Brazil
E-mail: revpsico@usp.br