Accessibility / Report Error

Hystérie: les prémières formulations théoriques de Freud

Avec l'intention d'aborder le sujet glissant de l'hystérie, j’ai décidé de l’envisager en utilisant les théories et les œuvres de Freud pendant la période entre 1886 et 1898. Comme l'hystérie a toujours été un objet hétérogène et de multiple intérêt, revendiqué par le naturel et le surnaturel, par la raison et la superstition, elle a demandé une investigation si, éventuellement incarnée aussi bien dans le corps et dans l'esprit, elle serait ou non une maladie. Je suis intéressé d’approcher l’histérie a partir du traitement donné à elle par Freud. Quant à la stratégie de lecture qui oriente cette recherche, j’anticipe quelques indications au lecteur: la présentation historique et chronologique du thème et les œuvres de Freud sur l’hystérie. Sur le plan conceptuel, l’articulation entre corps et esprit; la thèse de idéogénie dans l'étiologie de l'hystérie; l'introduction progressive de la sexualité infantile et, finalement, le dépassement de l’hypothèse traumatique, appuyée sur la théorie de la séduction, vers l'admission de la fantaisie. Tout ça em pensant à exercer une compréhension de la théorisation freudienne qui reconnaisse la spécificité da sa production à partir d´une vie alternative, que ne prend pás em compte ni le fait d`une rupture, ni celui d´une continuité conceptuelle dans sa élaboration.

Psychanalyse; Freud, Sigmund, 1856-1939; Hystérie; Séduction; Fantaisie


Instituto de Psicologia da Universidade de São Paulo Av. Prof. Mello Moraes, 1721 - Bloco A, sala 202, Cidade Universitária Armando de Salles Oliveira, 05508-900 São Paulo SP - Brazil - São Paulo - SP - Brazil
E-mail: revpsico@usp.br