Accessibility / Report Error

Limites de la représentation dans la métapsychologie freudienne

Cet article vise à analyser les limites de la théorie de la représentation dans la métapsychologie freudienne. Il s'agit d'un concept de recherche-théorique de la psychanalyse, à travers une méthodologie d'analyse historique et épistémologique des textes de Freud. La métapsychologie freudienne est fondée sur une théorie des pulsions qui est tributaire aux principes d'une théorie de la représentation mentale. Toutefois, les modifications exigées par l'introduction des concepts de narcissisme et d'identification, ainsi que la reconnaissance de la compulsion de répétition comme quelque chose au-delà du principe de plaisir conduit à une refonte de la théorie des pulsions, une nouvelle description d'actualité et une reformulation de la théorie de l'angoisse. L'hypothèse est que la théorie de représentation trouve des limites dans deux directions différentes: l'identification et l'impossibilité de la représentation en tant que, respectivement, une addition et une courte de la métapsychologie freudienne.

Freud, Sigmund, 1856-1939; Identification; Métapsychologie; Psychanalyse; Représentation mentale


Instituto de Psicologia da Universidade de São Paulo Av. Prof. Mello Moraes, 1721 - Bloco A, sala 202, Cidade Universitária Armando de Salles Oliveira, 05508-900 São Paulo SP - Brazil - São Paulo - SP - Brazil
E-mail: revpsico@usp.br