“Ils parlent de paix lorsqu’il n’y a pas” : représentations de la vie communautaire chez les jeunes vivants dans un territoire de paix

Luciane Marques Raupp Fabiane Spohr Cléber Gibbon Ratto Juliana Corrêa Pacheco Miriani Santos da Silva Carla Nunes Weber About the authors

Résumé

Étude ethnographique visant à comprendre les effets du projet Territoire de Paix sur la vie quotidienne, les expériences communautaires et les projets de vie des jeunes du quartier Guajuviras, situé à Canoas / RS et marqué par le trafic de drogue, la violence et la stigmatisation. Les résultats ont été recueilli de l’analyse du contenu des entretiens semi-structurés avec 34 jeunes (âgés de 18 à 29 ans) vivant dans le quartier. Les interviews ont porté sur des thèmes liés au travail, aux études, aux loisirs et aux perceptions du quartier et du projet Territoire de Paix. Les résultats souligne l’importance de construire les politiques publiques d’une manière qui soit sensible aux modes de vie des jeunes, soulignant que la plus part des répondants avaient été victimes de violence et ne percevaient pas l’efficacité des actions après la mise en œuvre du projet qui les avait comme leur principal public cible.

Mots-clés:
violence; jeunesse; identité; politiques publiques

Instituto de Psicologia da Universidade de São Paulo Av. Prof. Mello Moraes, 1721 - Bloco A, sala 202, Cidade Universitária Armando de Salles Oliveira, 05508-900 São Paulo SP - Brazil - São Paulo - SP - Brazil
E-mail: revpsico@usp.br