Restructuration productive et négociation collective dans les années 90

Angela Maria Carneiro Araújo Daniela Maria Cartoni Carolina Raquel D. Mello Justo

L'article analyse les effets de la restructuration productive et financière sur le pouvoir de négociation de trois syndicats de la région de Campinas (État de São Paulo): celui des chimistes, celui des métallurgistes et celui des employés de banque. Suivant une perspective comparative, l'article est centré sur le processus de négociation collective qui a eu lieu au sein de ces syndicats au cours des années 90. Le but des auteurs a été de discuter: (a) de quelle manière le processus d'introduction et de diffusion des innovations technologiques et organisationnelles s'est développé dans les industries métallurgiques et chimiques, ainsi que dans le secteur bancaire, et quelles ont été ses conséquences sur la division et sur le contenu du travail à l'intérieur des entreprises; (b) comment ce processus modifie-t-il le profil de la main d'œuvre de ces secteurs dans la région et la structure de l'emploi dans les chaînes productives et à l'intérieur du système bancaire; (c) et, grâce à l'analyse de l'évolution des accords et conventions collectives de ces trois catégories, de mesurer les effets de ces changements sur l'action syndicale et, particulièrement, sur le processus de négociation collective.

Restructuration productive; Syndicalisme; Négociation collective; Métallurgistes; Chimistes; Employés de banque


Associação Nacional de Pós-Graduação e Pesquisa em Ciências Sociais - ANPOCS Av. Prof. Luciano Gualberto, 315 - sala 116, 05508-900 São Paulo SP Brazil, Tel.: +55 11 3091-4664, Fax: +55 11 3091-5043 - São Paulo - SP - Brazil
E-mail: anpocs@anpocs.org.br