Le portrait, les paroles et l'histoire: notes à partir de la trajéctoire sociale et la trame biographique d'un photographe du XIXe siècle

Lygia Segala

La trajectoire sociale de Victor Frond (militant républicain français, 1821-1881) ainsi que son travail au Brésil en tant que photographe et éditeur d'albums illustrés de luxe peuvent mettre en avant des questions sur le rapport entre la biographie et le portrait au XIXe siècle. Son récit autobiographique, grâce auquel il espère se faire reconnaître par les autorités parisiennes de la Troisième République, suggère un portrait tracé dans l'histoire, comme un geste en suspens dans la construction narrative. Quant aux albums de biographie qu'il projette, instances de consécration, la célébrité des élus transcende le contexte de la pose photographique. Le portrait plane au-dessus des événements, rendant le modèle éternel. L'image est la configuration de l'ordre apologétique du texte.

Biographie; Mémoire sociale; Photographie; Victor Frond; XIXe siècle


Associação Nacional de Pós-Graduação e Pesquisa em Ciências Sociais - ANPOCS Av. Prof. Luciano Gualberto, 315 - sala 116, 05508-900 São Paulo SP Brazil, Tel.: +55 11 3091-4664, Fax: +55 11 3091-5043 - São Paulo - SP - Brazil
E-mail: anpocs@anpocs.org.br