Accessibility / Report Error

LES PRÉSTATIONS NON CONTRIBUTIVES DANS LES DYNAMIQUES SOCIALES ET ÉCONOMIQUES LOCALES: UNE ÉTUDE DE CAS À PASSA TEMPO (MG)

Cet article propose une discussion sur les effets du Programme Bolsa Familia (PBF, qui en français signifie Bourse familiale) et du Benefício de Prestação Continuada (BPS, qui en français signifie prestations continues d’assistance) dans les dynamiques sociales et économiques locales. Une étude de cas a été réalisée dans la commune de Passa Tempo, dans l’état de Minas Gerais, avec deux objectifs: les actions développées par des entités privées d’assistance aux pauvres et les pratiques de consommation des familles qui reçoivent ces bénéfices. Les résultats indiquent que les ressources fédérales allouées ont conduit à des adéquations par rapport au travail développé par les services d’assistance sociale car ils contribuent à la réduction du volume de leurs demandes. Ces ressources étant, en outre, dirigées vers les pauvres et extrêmement pauvres, induisent des dynamiques associées à la consommation de biens et de services de nature privée. Nous concluons que l’existence de ces prestations non contributives représente le renforcement de l’action de l’État dans la perspective du bien-être social. Cela a généré le réaménagement des groupes d’action caritative exemplifiés, dans le cas de Passa Tempo, par les Conférences de Saint-Vincent-de-Paul et par la paroisse.

Politique sociale; Transfert de revenu; Philanthropie; Économie locale; Pauvreté


Associação Nacional de Pós-Graduação e Pesquisa em Ciências Sociais - ANPOCS Av. Prof. Luciano Gualberto, 315 - sala 116, 05508-900 São Paulo SP Brazil, Tel.: +55 11 3091-4664, Fax: +55 11 3091-5043 - São Paulo - SP - Brazil
E-mail: anpocs@anpocs.org.br