Mouvements associatifs et contact politique dans les régions métropolitaines du Brésil: 1988-1996. Une nouvelle approche du problème de la participation

Marcelo Costa Ferreira

L'objectif de cet article est de comparer les pourcentages de participation politique (filiation à des syndicats, à des associations d'employés, des associations de quartier, des associations sportives/culturelles, des associations philanthropiques/religieuses; les demandes, les revendications, les suggestions et les réclamations aux politiciens; les filiations et la militance au sein de partis politiques) de six régions métropolitaines du Brésil (São Paulo, Rio de Janeiro, Salvador, Recife, Porto Alegre et Belo Horizonte) en 1988 et en 1996. Pour ce faire, j'utilise un sous-échantillon de la Recherche Nationale par Échantillon de Domiciles (Pesquisa Nacional por Amostra de Domicílios -PNAD) de 1988 compatible avec la Recherche Mensuelle d'Emploi (PME) d'avril 1996, en analysant les informations publiées dans les suppléments sur la participation politique qui ont été employées dans ces deux recherches. Pour l'analyse de ces données, l'auteur met en évidence le paradoxe suivant: malgré les changements institutionnels et politiques ayant eu lieu au Brésil au cours de ces huit dernières années, le nombre de personnes dans la société brésilienne participant à des associations, en 1988 et en 1996, est infime contrairement à ce qui est décrit dans ce qui a été publié à ce sujet qui soubligne une croissance significative du nombre d'associations pendant les années 70 et 80.

Comportement politique; Participation politique; Politique brésilienne; Mouvements associatifs


Associação Nacional de Pós-Graduação e Pesquisa em Ciências Sociais - ANPOCS Av. Prof. Luciano Gualberto, 315 - sala 116, 05508-900 São Paulo SP Brazil, Tel.: +55 11 3091-4664, Fax: +55 11 3091-5043 - São Paulo - SP - Brazil
E-mail: anpocs@anpocs.org.br