Les langages de la démocratie

La réflexion contemporaine sur la réinvention de la démocratie et sur les façons solidaires de vie est associée, fondamentalement, au débat entre les "procédimentalistes" et les "communautairistes". Cet article propose de relativiser l'hégémonie des ces deux pôles, en défendant que la construction du monde moderne occidental est le résultat de trois grands langages de subjectivité du monde: les langages de l'intérêt, de la raison et des affections ou des sentiments. L'auteur soutient, également, que seule la compréhension totale du langage des sentiments, oublié dans la réflexion contemporaine, peut mener à une pleine compréhension de l'expérience moderne de l'Amérique Ibérique, en particulier du processus de constitution de la société brésilienne et de ses potentialités démocratiques.

Démocratie; Langages; Monde ibérique; Théorie sociale; Culture politique


Associação Nacional de Pós-Graduação e Pesquisa em Ciências Sociais - ANPOCS Av. Prof. Luciano Gualberto, 315 - sala 116, 05508-900 São Paulo SP Brazil, Tel.: +55 11 3091-4664, Fax: +55 11 3091-5043 - São Paulo - SP - Brazil
E-mail: anpocs@anpocs.org.br