Fictions policières et la recherche de la souveraineté: aventures lointaines de police dans le monde post-colonial

Jean Comaroff John Comaroff

Le texte présente et analyse différentes affaires qui incluent des enquêtes policières, l'empire de la loi et du nouvel ordre social dans une Afrique du Sud post-apartheid. Face à violence léguée par le régime autoritaire et à l'instauration de la démocratie, le gouvernement post-apartheid semblait incapable de monopoliser de manière effective les moyens de violence. Plusieurs cas sont apparus dans ce contexte et ont entrecroisé l›activité policière avec le guérissage et la confrontation du surnaturel. La création, en 1992, de l'« Unité de Crimes liés à l'Occulte », chargée de l'investigation d'actes illégaux liés à l›emploi des « sciences occultes » et de la sorcellerie, en est un premiers exemples. Un second exemple renvoie à l›histoire des « Scorpions », une unité policière d›élite qui, au début des années 2000 et jusqu›à sa dissolution en 2009 par des raisons politiques, a combattu des crimes de corruption et a démontré une efficacité presque surnaturelle dans ses activités d'enquête. Le troisième récit à propos de la « surveillance surnaturelle » renvoie à un incident qui a eu lieu au début de l'année 2000, dans une province rurale sud-africaine : une famille pauvre a été molestée de façon récurrente par une entité surnaturelle et la police locale s›est impliquée efficacement dans l›élucidation de l'affaire. Toutes ces situations - dans lesquelles l›activité d'enquête se mélange aux mystères de la prédiction et aux forces du surnaturel - se déroulent dans un contexte où croît l›anxiété en ce qui concerne l›empire de la loi et la construction de l›ordre dans le contexte post-colonial.

Souveraineté; Apartheid; Violence; Surveillance; Guérissage; Surnaturel


Associação Nacional de Pós-Graduação e Pesquisa em Ciências Sociais - ANPOCS Av. Prof. Luciano Gualberto, 315 - sala 116, 05508-900 São Paulo SP Brazil, Tel.: +55 11 3091-4664, Fax: +55 11 3091-5043 - São Paulo - SP - Brazil
E-mail: anpocs@anpocs.org.br