Nem holismo nem individualismo metodológicos: Marcel Mauss e o paradigma da dádiva

Alain Caillé

L'article se place dans le contexte de la critique à l'utilitarisme qui se mène depuis le début des années 80, par un groupe d'intellectuels rassemblés autour du MAUSS - Mouvement Anti-Utilitariste en Sciences Sociales, dont les idées sont divulguées par La Revue du MAUSS, publiée par Éditions La Découverte, à Paris. Alain Caillé cherche à récuperer l'importance de Marcel Mauss pour l'école sociologique française, en soulignant sa contribution à la prémière systematisation du paradigme du don, qui subsiste encore dans la modernité, comme le démontrent, à plusieurs reprises, les collaborateurs de ce mouvement anti-utilitariste. D'après Caillé, le paradigme du don est le fondement nécessaire pour la création d'une théorie paradoxale et pluridimensionnelle de l'action, capable de résoudre la dichotomie classique entre holisme et individualisme. Cependant, encore selon le directeur de La Revue du MAUSS, les imbrications entre le don et le symbolisme dans la constitution du nouveau paradigme sont toujours vagues et quelque peu mystèrieuses.

Don; Marcel Mauss; Symbolisme; Anti-utilitarisme


Associação Nacional de Pós-Graduação e Pesquisa em Ciências Sociais - ANPOCS Av. Prof. Luciano Gualberto, 315 - sala 116, 05508-900 São Paulo SP Brazil, Tel.: +55 11 3091-4664, Fax: +55 11 3091-5043 - São Paulo - SP - Brazil
E-mail: anpocs@anpocs.org.br