Frontières, violence et le travail du temps: quelques thémes wittgensteiniens

Veena Das

Des travaux récents montrent que, lorsqu'on assiste à la violence, on atteint une sorte de seuil critique du représentable. La Partition de l'Inde en 1947 est l'un des exemples de ces drames d'horreur, avec des actes d'extrême violence commis à grande échelle. Dans cet article on étudie la domestication de la brutalité, retracée dans l`histoire d'une famille urbaine de Punjabi, et le besoin du travail du temps pour parvenir à l'apaisement de la violence issue des événements importants de l'histoire politique. L'auteur reprend, en Anthropologie, des idées de Wittgenstein pour montrer que le travail du temps, plutôt que son image ou représentation, peut révéler le sens de ce qui est humain quand le langage courant défaille ou manque.

Violence; Anthropologie; Wittgenstein; Inde; Temps


Associação Nacional de Pós-Graduação e Pesquisa em Ciências Sociais - ANPOCS Av. Prof. Luciano Gualberto, 315 - sala 116, 05508-900 São Paulo SP Brazil, Tel.: +55 11 3091-4664, Fax: +55 11 3091-5043 - São Paulo - SP - Brazil
E-mail: anpocs@anpocs.org.br