SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.32 issue94COLLECTIONS AND PATRIMONIAL AGENCIES: FROM FORMALITY TO THE INFORMALITY OF CONTEMPORARY COLLECTIONISM EXPERIENCESTWITTER AND SOCIAL MOBILIZATION IN VENEZUELA author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Journal

Article

Indicators

Related links

Share


Revista Brasileira de Ciências Sociais

On-line version ISSN 1806-9053

Abstract

MIGNOLO, Walter D.. COLONIALITÉ: LE CÔTÉ LE PLUS SOMBRE DE LA MODERNITÉ. Rev. bras. Ci. Soc. [online]. 2017, vol.32, n.94, e329402.  Epub June 22, 2017. ISSN 1806-9053.  http://dx.doi.org/10.17666/329402/2017.

Ce texte affirme que «Colonialité» est le côté sombre de la modernité occidentale, un tableau de puissance qui a surgi entre la Renaissance et l’illuminisme au cours de la colonisation des Amériques et qui est sanctionnée par le néolibéralisme capitaliste de l’époque. Il établit en premier lieu que la théorie que le Colonialité, un concept qui a été présenté par le sociologue Anibal Quijano, est l’«agenda caché» de la modernité. Il explique ensuite l’origine de ce «monstre à quatre têtes et deux jambes» et analyse la formation et les transformations historiques de ce «tableau de puissance coloniale». En conclusion, il offre un aperçu du livre The dark side of western modernity: global futures, decolonial options, qui dévoile certains «futurs planétaires», tout en explorant les possibles «options de décolonialité».

Keywords : Colonialité; Modernité; Pensée Décoloniale.

        · abstract in English | Portuguese     · text in Portuguese     · Portuguese ( pdf )