SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.24 issue52Religion, politics, public space and secularism in the progressist Uruguay author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Journal

Article

Indicators

Related links

Share


Horizontes Antropológicos

Print version ISSN 0104-7183On-line version ISSN 1806-9983

Abstract

PORTIER, Philippe. Le tournant substantialiste de la laïcité française. Horiz. antropol. [online]. 2018, vol.24, n.52, pp.21-40. ISSN 1806-9983.  https://doi.org/10.1590/s0104-71832018000300002.

La laïcité française a connu un tournant au cours des trente dernières années. La loi du 9 décembre 1905 avait établi une laïcité libérale. Ce modèle comportait une double face. D’abord, il établissait une séparation entre l’Etat et les cultes: le pouvoir ne pouvait désormais ni les reconnaître, ni les subventionner. Ensuite, il accordait aux religions une complète liberté d’organisation et de communication. Or, au cours de ces dernières décennies, la laïcité s’est reconfigurée. L’Etat a établi, d’une part, des dispositifs de reconnaissance inédits sur le terrain financier et symbolique; il a, d’autre part, introduit des mesures inédites de surveillance des cultes et de neutralisation de l’expression religieuse. On parle ici d’un « tournant substantialiste »: le gouvernement semble bien en effet vouloir s’ériger en garant d’une éthique sociale lourde, correspondant à ce que certains acteurs politiques et certains intellectuels nomment, depuis les années 1980, l’ « identité française ». Cette contribution entend analyser cette mutation en s’arrêtant sur l’enchaînement de trois phénomènes: la transformation des paysages religieux, l’évolution des discours politiques, la transformation des règles juridiques.

Keywords : laïcité; polarisation religieuse; liberté religieuse; républicanisme.

        · abstract in English     · text in French     · French ( pdf )