Accessibility / Report Error

A Longa Constituinte: Reforma do Estado e Fluidez Institucional no Brasil

Dans cet article on examine, sous un angle institutionnel le processus de transition politique et économique au Brésil dans la période de l’après-Constituante. On propose qu’il faut non seulement penser de façon intégrée ces deux dimensions de la transition, mais aussi prendre en considération beaucoup d’autres facteurs. Tout d’abord, l’enchaînement des diverses étapes du processus de transition: entreprendre des politiques à un moment donné dépend de circonstances produites précédemment, concernant ou leur contenu, ou bien la forme de leur déroulement - une relation de path-dependence. Ensuite, ce conditionnement devient plus visible dans une période de transition, grâce à la fluidité des conditions où prend place le jeu politique: le cours du temps amène un changement dans le décor et dans les institutions politiques. Enfin, les acteurs passent par un processus d’apprentissage institutionnel et, par conséquent, la façon dont les structures institutionnelles opèrent diffère selon les conjonctures. C’est pourquoi il est nécessaire d’établir un modèle dynamique d’analyse du système politique brésilien pour la période en question. Plutôt que de faire appel aux modèles statiques, il convient d’adopter une analyse du processus qui tienne compte de l’imbriquement des différents calendriers politiques (simultanés et par étapes), de la fluidité institutionnelle et des transformations du milieu.

Réforme de l’État; institutions politiques; transition; processus décisionnaire; gouvernement


Instituto de Estudos Sociais e Políticos (IESP) da Universidade do Estado do Rio de Janeiro (UERJ) R. da Matriz, 82, Botafogo, 22260-100 Rio de Janeiro RJ Brazil, Tel. (55 21) 2266-8300, Fax: (55 21) 2266-8345 - Rio de Janeiro - RJ - Brazil
E-mail: dados@iesp.uerj.br