Éducation continue: une solution contre le chômage?

Quels facteurs permetent de comprendre pourquoi les jeunes entrent de plus en plus tard dans le monde du travail? Qu'est-ce qui explique que des jeunes venant d'obtenir leur bac continuent leurs études (licence ou même master et doctorat) ou encore que d'autres retournent à l'université? L'éducation continue serait-elle une solution au chômage? Nous soutenons que le prolongement de la scolarisation des jeunes est associé à la diminution des occasions de travail, comme l'indiquent Prandi au Brésil et Beaud et Pialoux en France. Nous discutons le phénomène de la "sclérose" de la mobilité sociale malgré un niveau de scolarité plus élevé, dans le cas brésilien, ou le prolongement de la scolarisation pour mieux faire face à la pénurie d'occasions de travails, dans le cas français. L'analyse de trajectoires montre que le prolongement de la scolarisation est une stratégie contre le chômage et tout indique que ce mouvement n'est pas conjoncturel, mais inhérent à la logique même du capital.

Travail et éducation; Chômage; Prolongement de la scolarisation


Centro de Estudos Educação e Sociedade - Cedes Av. Berttrand Russel, 801 - Fac. de Educação - Anexo II - 1 andar - sala 2, CEP: 13083-865, +55 12 99162 5609, Fone / Fax: + 55 19 3521-6710 / 6708 - Campinas - SP - Brazil
E-mail: revistas.cedes@linceu.com.br